Le groupe Rassemblement National vote en faveur du retrait du plan de réorganisation de la DGFIP

Classé dans : Communiqués | 0

Communiqué du groupe Rassemblement National Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Réunis en séance plénière les 17 et 18 octobre 2019, les élus du Rassemblement National ont voté en faveur d’une motion, présentée par le Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen, pour le retrait du plan de réorganisation de la DGFIP.

Le plan national de réorganisation de la direction générale des finances publiques, présenté par le Ministre Gérald Darmanin, envisage de réorganiser les services de la DGFIP et en particulier les implantations des trésoreries et des centres de finances publiques.

Ce projet réalisé sans concertation constitue en réalité un vaste programme de démantèlement des services de la DGFIP puisqu’il prévoit la suppression de près de 1000 trésoreries et centres des Finances publiques d’ici à 2022.

Les territoires les plus frappés par ce plan seront les communes rurales et les habitants des territoires ruraux seront les premières victimes de cette disparition organisée du service public fiscal.

Avec ce projet de démantèlement, c’est une fois de plus le service public de proximité qui est sacrifié alors que nos concitoyens, notamment à travers les manifestations de « gilets jaunes », réclament une égalité d’accès à un service public de proximité et de qualité, ces derniers auraient dû être écoutés !

Nous regrettons que Jean Rottner, qui se dit aux côtés des territoires, ait, pour des raisons partisanes ou pour donner des gages au gouvernement Macron, voté contre cette motion qui n’avait qu’un seul objectif : demander le retrait immédiat de ce plan afin de ne pas pénaliser des territoires ruraux déjà largement abandonnés par les pouvoirs publics…

Cette prise de position démontre une nouvelle fois que la défense de la ruralité ne constitue pas une priorité pour la Majorité Régionale qui concourt, par ses postures politiciennes, à l’accroissement de la fracture territoriale.