Covid19 / Proposition #1 : Création d’un dispositif de soutien aux capacités sanitaires des entreprises régionales

Classé dans : Propositions de dispositif | 0

▶️ MOTIFS

Les entreprises doivent prendre des mesures de prévention pour éviter la contamination de leurs collaborateurs, car les employeurs ont une responsabilité à l’égard de la santé des salariés (article L. 4121-1 du code du travail), afin que l’entreprise ne devienne pas un outil de transmission et de propagation de l’épidémie.

Pour que la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus ne se répète pas, il est nécessaire pour les entreprises et les exploitations agricoles d’intégrer à leurs processus de production, de vente et de distribution, des mesures de protection sanitaires afin d’empêcher la propagation d’une nouvelle épidémie.

▶️ L’URGENCE

Voici ce que déclarait notre estimé collègue Bernard Stalter au magazine lorrain La Semaine, dès les premières semaines de la pandémie : « La situation est catastrophique. Si ça continue, le coronavirus va provoquer plus de suicides d’artisans que de victimes directes du virus. (…) Les grandes entreprises peuvent encaisser le choc, pas les TPE »*.

En effet, le secteur de l’artisanat en Grand Est qui représente plus de 92 000 entreprises, soit au total 285 000 actifs, est particulièrement exposé à la pandémie que nous traversons. C’est aussi le cas du secteur agricole, dont les 49 000 exploitations et les 220 000 actifs traversent une période des plus difficiles.

▶️ OBJET

La démarche « Sécurité sanitaire des entreprises » consiste en une aide individualisée sous la forme d’une prestation de diagnostic de sécurité sanitaire réalisée par des structures spécialisées dans la prévention et la sécurité sanitaire. Le diagnostic est entièrement financé par la région Grand Est.

▶️ CIBLE

Les structures éligibles à ce dispositif sont les PME, TPE et ETI régionales, sur la base du volontariat. Sont exclues les grandes entreprises et les firmes multinationales.