Agence régionale de santé du Grand Est, un audit s’impose !

Classé dans : Communiqués | 0

Communiqué de Virginie Joron, Député Européen et Présidente du groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

L’agence régionale de Santé du Grand Est dispose de plus de 800 agents chargés « d’assurer un pilotage unifié de la santé en région, de mieux répondre aux besoins de la population et d’accroître l’efficacité du système ».

A l’heure actuelle, après 10 ans d’existence, l’efficacité de cette structure reste encore à démontrer particulièrement dans cette période de pandémie. Loin d’accroître l’efficacité du système de santé, ces agences ont au contraire fermé nombre de services hospitaliers. Rien ne semblait être prévu concernant la gestion de l’offre de soin en période de crise. Les stocks de masques et d’équipements pourtant stratégique n’étaient pas constitués, nos hôpitaux se sont retrouvés en pénuries en quelques semaines. De plus, une succession de couacs a conduit au limogeage du directeur de l’ARS du Grand Est.

Les agences régionales de santé n’ont été guidées que par une logique purement économique de rentabilité maximale, dictée par les gouvernements successifs. Elles se sont ainsi éloignées de leur mission fondamentale, à savoir accroître l’efficacité du système de santé. Le dernier projet régional de santé dans la région Grand Est prévoyait encore de nouvelles suppressions de services.

Il devient aujourd’hui crucial de s’interroger sur la pertinence de ces établissements publics administratifs.

C’est pourquoi notre groupe demande un audit immédiat de ces structures. Il conviendra de déterminer leur utilité réelle après dix années de fonctionnement. Il conviendra également de faire la lumière sur les nominations des directeurs et les pantouflages qui semblent être présents dans ces structures et enfin de déterminer la responsabilité des ARS durant cette crise sanitaire.