Jean Rottner se cache derrière la situation sanitaire pour éviter la pression politico-médiatique ?

Classé dans : Communiqués | 0

Communiqué du groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Alors qu’il était prévu que la séance plénière des 17 et 18 décembre se tienne en présentiel à l’Hôtel de Région de Metz conformément à notre règlement intérieur, mais avec un aménagement lié à la crise sanitaire, Jean Rottner a finalement décidé à la dernière minute de basculer cette réunion en visioconférence.

Ce choix est incompréhensible alors que les modalités d’organisation prévoyaient de réduire à 63 le nombre d’élus présents, sur les 169 conseillers régionaux que compte notre collectivité, et de les réunir dans un hémicycle permettant largement la distanciation sociale.

D’autres collectivités continuent de se réunir en adaptant leur quorum et le choix de leur lieu de réunion tout en limitant ou interdisant le public quand une retransmission vidéo est possible, notre séance aurait donc pu se tenir en présentiel.

À quelques mois des élections régionales et alors que plusieurs syndicats dénoncent ses « dérives autoritaires » et une « dégradation terrible des conditions de travail des agents », Jean Rottner semble donc jouer la montre sur le plan politique tout en travaillant son image de médecin. En choisissant la visioconférence, il s’évite ainsi la pression de ses oppositions en présence des médias.

De toute évidence, ces séances en distanciel qui se multiplient depuis quelques mois, ne permettent pas de débattre dans des conditions démocratiques.

Nous redemandons que les prochaines séances puissent se dérouler en présentiel dans le respect des gestes barrières et de distanciation physique afin que notre démocratie ne soit plus confisquée par les actuels détenteurs du pouvoir régional.