Amendement pour le déploiement à titre expérimental de purificateurs d’air dans les établissements scolaires

Classé dans : Amendements | 0

Amendement présenté par Laurent Gnaedig pour le groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Exposé des motifs :

Dans un contexte de crise sanitaire nous savons que l’air est un vecteur de propagation du virus. Les purificateurs d'air ont pour objectif d'assainir l'air d'une pièce. Ils permettent d'éliminer, ou du moins de diminuer, la présence de particules, de polluants chimiques ou biologiques comme les virus et les bactéries. Il en existe de plusieurs types, avec des mécanismes différents.


En 2016, une étude de la NASA a démontré que les purificateurs équipés de filtres HEPA (filtres à air à haute efficacité) étaient capables de capter les nanoparticules dont le diamètre est inférieur à 0,01 μm (microns), à hauteur de 100%. Selon des scientifiques de la Société Française de Microbiologie, les coronavirus ont un diamètre compris entre 0,08 et 0,2 μm. Ils peuvent donc être absorbés par ce type de purificateurs. Dans un rapport d'expertise de 2017, l'Anses dévoile des chiffres similaires. «Dans le cadre du filtre HEPA, l'efficacité du filtre est au minimum de 99,97 %», est-il écrit.


Si cette solution n’est pas miraculeuse, mais pour le moins complémentaire aux autres protocoles sanitaires, le groupe RN Grand Est souhaite que la région déploie à titre expérimental les purificateurs d’air dans les établissements qui se porteront volontaires.

 

Amendement :

Dans la section : III.1 Entretenir, rénover et faire fonctionner les lycées publics page 13 sur 18 du rapport 21SP-148
Dans la sous-section : A - Agir sur le bâti pour la qualité, la sécurité, l’accessibilité
Après : « Les objectifs poursuivis relèvent de trois objectifs principaux »
Ajout d’un article ainsi rédigé : « Décide à titre expérimental, de déployer des purificateurs d’air dans les restaurants scolaires et les salles de classes de 10 lycées du Grand Est sélectionnés par la région afin de lutter contre la contagion du COVID-19 ».