Motion en faveur d’un moratoire concernant l’accueil des migrants dans le Grand Est

Classé dans : Motions | 0

Motion proposée par Virginie Joron pour le groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine et jugée irrecevable par Jean Rottner, décidément très mal à l'aise lorsqu'il s'agit de débattre sur les conséquences de l'immigration dans nos territoires, déclare irrecevable notre motion en faveur d’un moratoire concernant l’accueil des migrants dans le Grand Est !

Exposé des motifs :

Dans un document présenté par la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa fin décembre 2020, le gouvernement a prévu un nouveau schéma national pour répartir l’accueil des demandeurs d’asile dans plusieurs régions pour décharger l’Ile-de-France. Le Grand Est serait à ce titre la troisième région la plus concernée par ce « rééquilibrage » avec 11% de migrants en plus à accueillir de 2021 à 2023.

 

Motion :

Compte-tenu du contexte économique récessif, qui voit exploser le chômage et chuter les niveaux de vie de nos compatriotes, et d’une croissance démographique en baisse depuis 2015, les conditions pour accueillir de nouveaux demandeurs d’asile et les intégrer à notre marché du travail ne sont plus réunies. Une telle répartition excéderait largement les capacités d’accueil de notre région et serait incomprise par nos concitoyens, lesquels doivent être placés au coeur des priorités de notre action publique.


En conséquence, le Conseil régional du Grand Est refuse le schéma de répartition des migrants décidé par le ministère de l’Intérieur et demande l’instauration d’un moratoire sur l’immigration illégale au niveau national pour favoriser une politique ambitieuse de relance de la natalité par un soutien accru aux familles françaises. Enfin, il sollicite une audition du préfet de région aux termes de l’article 43 du règlement intérieur, afin d’être informé précisément des plans du gouvernement concernant l’accueil des migrants dans nos trois régions historiques.