Jean Rottner accorde 800.000€ à l’implantation de Huawei à Brumath : Le RN s’oppose catégoriquement !

Classé dans : Communiqués | 0

Communiqué du groupe RN Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

L’exécutif LR du Conseil Régional du Grand Est a alloué, à l’occasion de la Commission Permanente du 12 février 2021, la somme de 800 000 euros à la société chinoise HUAWEI pour son implantation à Brumath (67). Cette grande entreprise n’est pas une multinationale comme les autres : c’est le bras armé de la diplomatie économique chinoise dans le monde. À tel point que les États-Unis, le Royaume-Uni et la Suède ont banni ce groupe de leurs infrastructures 5G.

La majorité LR ne peut ignorer non plus que le Conseil constitutionnel a validé la semaine dernière les dispositifs législatifs « anti-Huawei », contestés par les opérateurs télécoms français SFR et Bouygues Telecom, visant à préserver « les intérêts de la défense et de la sécurité nationale », notamment dans le cadre de l'exploitation des réseaux mobiles 5G.

A quoi joue Jean Rottner ? La future usine de Brumath se trouvera à proximité de plusieurs sites sensibles de l’Armée de Terre : le 2e régiment de hussards, le 28e groupe géographique et le 54e régiment des transmissions. Lorsque nos services de contre-espionnage se montrent alarmés, le président du Grand Est sourit : l’installation du géant chinois sur ses terres lui permettra de vanter la création de quelques emplois et de s’enorgueillir des investissements faits dans « sa » région. Mais à quel prix ? Peut-on mettre en danger la sécurité nationale pour gagner une élection ? Jean Rottner a choisi : tout est bon pour la réélection.

Notre groupe ne votera pas ces crédits et se souviendra du cynisme et de la traîtrise du président du Grand Est.